• Sciences
    Avec quoi les thermomètres sont-ils faits
    ?

    Les premiers thermomètres étaient faits avec de l'alcool placé dans un tube de verre. On s'est toutefois aperçu qu'en y insérant du mercure plutôt que de l'alcool, on pouvait mesurer la température avec plus de précision car le mercure a la propriété de se dilater de façon assez importante lorsqu'il est soumis à la chaleur. Il suffit donc d'inscrire une gradation sur le tube, ce qui donne la possibilité de lire la température indiquée par la longueur de la colonne de mercure. Cependant, on utilise de plus en plus de thermomètres électroniques, plus précis et moins dommageables pour l'environnement.


    thermomètre-copie-1


    Pourquoi parle-t-on de " refroidissement éolien " ?

    Environnement Canada a inventé ce terme pour décrire la sensation de froid ressenti lors des journées venteuses. Pour l'être humain, la température hivernale est toujours plus basse que le thermomètre l'indique, car le vent refroidit le corps. Les météorologues ont créé une mesure pour évaluer les risques d'hypothermie et d'autres problèmes reliés au froid. Ils estiment qu'à -20 C, un vent de 50 km/h fait baisser la température du corps de 10 C, soit l'équivalent de -30 C par temps calme (sans vent).


    Info source : Hors-série La Semaine - 500 réponses à tout


    23 commentaires
  • Écologie
    Combien y a-t-il d'espèces de plantes?

    On estime qu'il pourrait y en avoir de 300 000 à 350 000 dont 250 000 ont été dûment répertoriées. Environ 10 000 espèces poussent dans les seules plaines de Bornéo. En Amérique latine, on en compte 8 000 espèces, alors que 3 161 espèces ont été recensées dans les forêts tropicales et subtropicales humides à feuillus. Selon le gouvernement du Québec, le patrimoine végétal québécois compte plus de 7 000 espèces.


    Jussiaea-grandiflora.jpg
    Introduite en Europe au XIXe siècle, la Jussiaea grandiflora
    a colonisé de nombreux étangs et cours d'eau et est aujourd'hui
    considérée comme une espèce de plante envahissante dans
    de nombreux pays, notamment la France.



    Quelle est l'origine du nom des plantes?

    Pour désigner les plantes ainsi que les animaux, on utilise un système de nomenclature binominale. C'est-à-dire, qu'on utilise deux mots latins pour désigner chaque individu, ce qui permet une plus grande précision. Le premier mot, toujours avec une majuscule, indique le genre. Il est suivi par un deuxième mot, une épithète qui qualifie l'individu, souvent à partir d'un trait caractéristique de la plante (ou de l'animal). Ce système a été établi au 18e siècle par le naturaliste suédois Carl von Linné, pour permettre de simplifier et de régulariser la classification des plantes.


    Info source : Hors-série La Semaine - 500 réponses à tout


    23 commentaires
  • Écologie
    Comment les nuages sont-ils classés?

    Il existe 10 genres de nuages, subdivisés en différentes variétés et espèces : les cirrus, les cirrocumulus et les cirrostratus, qui se trouvent tous à plus de 6000 m d'altitude; ce sont les nuages les plus élevés. Viennent ensuite les altocumulus, les altostratus et les nimbostratus, situés dans l'étage moyen du ciel, c'est-à-dire à plus de 2000 m du sol. Les stratocumulus et les stratus sont situés à l'étage inférieur, soit entre le sol et 2000 m. Enfin, les cumulus et les cumulonimbus se développent de façon verticale. Ils peuvent avoir à la fois leur base dans le niveau inférieur et monter dans les deux autres étages.


    Info source : Hors-série La Semaine 500 réponses à tout


    cirrus.jpg
    Cirrus

    altocumulus.jpg
    Altocumulus

    cumulus.jpg
    Cumulus

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique