• violon.jpg

    Claude Bonneau manifeste depuis son plus jeune âge un intérêt marqué pour les arts visuels; natif d’Alma, au Québec, c’est à Baie-Comeau qu’il amorcera son processus créatif alors que dès 8 ans il convaincra ses parents de l’inscrire à un cours de dessin. Ce fut le début d’une grande aventure qui se poursuit encore aujourd’hui.

     

    Peintre autodidacte, créatif et authentique il vibre au rythme de ses pinceaux, heureux et libre d’exprimer à travers ses couleurs ocre, terre ou orangé son style unique. Ses oeuvres, qu’ils s’agissent d’une nature morte, de musiciens ou d’élégants danseurs virevoltant dans un jardin paradisiaque, deviennent un moyen de partager sa passion pour la peinture.

     

    Son style est audacieux, original et inspiré, on note une ligne sépia délimitant les personnages et les objets qui composent ses tableaux. Ses toiles sont vivantes, chaleureuses et contrastées. Il ne se fixe pas de limite et ses oeuvres sont en train de lui ouvrir une fenêtre sur le monde.



    toile-claude-bonneau.jpg



    20 commentaires
  •  

    Cette semaine pour la communauté " Le Tableau du Samedi "
    de
    Maimiti j'ai choisi deux tableaux de Didier Watrin.

    Tableaux représentant la nature comme j'aime l'observer et dans

    lesquelles le jeu d'ombre et de lumière crée un profond sentiment
    de bien-être ainsi qu'une grande douceur pour le regard.


    peintures-2-barques-petit-matin-img.jpg

    Barques au petit matin


    maisons-dans-la-brume.jpg
    Maisons dans la brume

     
    " Je ne crains pas de révéler que ma grand-mère m'a fait connaître mes premières émotions de dessinateur en herbe.
    C'est en autodidacte que je poursuis mes études de peintre. Curieux de tout, en matière diverse, on ne s'improvise pas du jour au lendemain spécialiste en telle ou telle activité ou technique. Mon premier tableau fut acquis par mon oncle, peintre lui-même quand j'avais 15 ans. Les remarques, conseils prodigués dont j'ai fais profit ont contibués à développer en moi, l'amour de peindre. La nature étant l'un de mes sujets favoris, j'anime des ateliers, je participe à de nombreux concours régionnaux, de peintures rapides, ce qui me permet de me confronter pacifiquement à des nouveaux ami(e)s, à de nouveaux talents. Je suis un peintre d'extérieur, car j'aime l'ambiance du dehors quand le soleil change les ombres sur les arbres, sur l'eau, les maisons... Je travaille ferme pour me perfectionner dans mon art, qui fut toujours une passion cachée. Mon jardin secret. "

    Didier Watrin

          


    20 commentaires
  • Pour ma participation dans la communauté " Le Tableau du Samedi ", gérée par Maimiti, j'ai choisi cette semaine un tableau de Antoni Taulé. 
        
       

    oeuvre-Antoni-Taule-Le-Vide.jpg
    Le Vide - 1983

       

    Antoni Taulé
    est un peintre espagnol. Son travail est souvent qualifié d'hyperréaliste. Il s'inspire de l'architecture, son premier amour.
    Dans les années soixante, Antoni Taulé fait des performances et des peintures dans la rue. Dans les années 1970, il détermine son style. Il peint des architectures, des maisons, des personnages, des objets dans des espaces. Dans les années 1980 et 1990, les grottes, la préhistoire les ruines, le désert, mais aussi la recherche scientifique (physique, astrophysique, lumière, espace) sont au cœur de ses tableaux. À partir des années 1980, il conçoit des décors pour le théâtre. Vers la fin des années 1990, ses tableaux représentent des architectures, des lieux géométrisés, des perspectives. Ils sont presque toujours inhabités, sans personnages, se font l’écho de ses voyages. Dans le même temps que ses peintures, Antoni Taulé réalise des photographies et illustre de nombreux ouvrages.


    34 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique