• robert-coombs.jpg
    " Nurturing Arms "



    Robert Commbs, né en 1970, développe sa peinture à Salt Lake City, Utah. Sa fascination pour l'art lui vaut une bourse de l'Utah State University Logan, où il obtient un baccalauréat en Illustration en 2000. Sous la tutelle de Glen Edwards, il apprend à porter un carnet de croquis partout où il va. Il apprend à observer et enregistrer ces événements et expériences qui inspirent et remuent l'émotion.

    Un des événements les plus marquants pour l'artiste se produit vers la fin de 1994 où il voit les travaux originaux des sujets de Shakespeare d'Abbaye d'Edwin Austin au Musée d'Art à l'Université de Brigham Young, Utah. “ Pour la première fois dans ma vie, je pouvais vraiment sentir l'impact émotionnel et le pouvoir que la peinture pouvait transmettre. J'ai décidé de rechercher ces attributs dans mon propre travail.”  

    À travers les heures sans nombre d'étude personnelle par les livres à la bibliothèque et peignant de la vie, Coombs développe une méthode pour peindre du coeur. “ Il y a de certaines choses visuelles, d'habitude très simples, qui déclenchent une réponse émotionnelle en moi. Cela peut être un geste, une forme, une couleur ou n'importe quel nombre de choses. Mon désir alors, est d'essayer de reconnaître et capturer cet élément qui a remué mon âme, dans l'espoir qu'il peut être connu par un autre et le soulever finalement d'une façon positive. ”



    10 commentaires
  •  

    Ma participation pour la communauté
    de Maimiti " Le Tableau du Samedi "


    Paul Gauguin
    1848 - 1903

     

    Né à Paris en 1848 dans une famille française de la moyenne bourgeoisie et d'ascendance hispano-péruvienne par sa mère.

    C'est auprès de Gustave Arosa qu'il va s'initier à la peinture. Celui-ci possédait une importante collection d'art, incluant des oeuvres de Delacroix. Sous son influence, Paul Gauguin allait devenir lui-même peintre amateur, puis collectionneur, achetant des oeuvres impressionnistes. À ses débuts, Paul Gauguin peint dans le style de Corot, et sera même admis au Salon de 1876. En 1874, chez les Arrosa, il rencontre Pisssaro, qui va l'initier au paysage impressionniste et lui communiquer le sens de la composition picturale.

    Sa peinture restera très proche de celle de son mentor, Pissaro, jusque vers 1883. Il devra à l'impressionnisme son sens de la lumière de plein air, la luminosité de ses couleurs, et son indépendance à l'égard des conventions.

    En septembre 1901, il part s'installer aux Iles Marquises. C'est dans sa case baptisée la " maison du jouir " qu'il mourut le 8 mai 1903. Là-bas, la solitude et la détresse matérielle ne l'empêchèrent pas de réaliser certaines de ses plus belles œuvres .

    "La couleur qui est vibration de même que la musique",
    ces mots de Paul Gauguin illustrent bien l'usage si particulier qu'il fait du rose, son amour de plus en plus vif pour l'indigo et le jaune citron, la profondeur de ses ocres rouges, le balancement du vert du suraigu au très grave, ses harmonies sombres, presque sourdes, déchirées par des dissonances. L'envie s'impose d'écouter sonner la peinture dans toute sa puissance. On s'en étonne, on s'en pénètre, on en jouit.
           

    L'oeuvre de Paul Gauguin influencera fortement les nabis et les fauves.     

     

            

    gauguin-paul---vase-de-fleurs.jpg
    Vase de fleurs


    interieur-du-peintre-rue-carcel.jpg
    Intérieur du peintre - rue Carcel




    16 commentaires
  • Cette semaine pour la communauté
    de
    Maimiti " Le Tableau du Samedi "

    J'ai choisi un tableau de Pascal Giroud

           Pour son charme, sa délicatesse,
    sa beauté et simplicité naturelles.


    lecture au bord de l'eau-copie-1
    " Lecture au bord de l'eau "    

       
    Jeune artiste peintre français né à Lyon en 1971. Autodidacte, il commence la peinture à l'huile en 1998. Un an plus tard, il présente ses premiers tableaux à la Galerie Jacques Royan à Lyon. En 1999 la Mairie de Caluire lui demande d’exposer ses tableaux de Lyon et ses environs. Il rencontre un succès auprès des particuliers et de collectionneurs privés, aujourd’hui, ses peintures sont un peu partout dans le monde : Pays-Bas, Angleterre, Ecosse, Allemagne, Etats-Unis, Brésil, Italie et Espagne. À 30 ans, suite à une exposition personnelle, il rentre à l’académie de peinture Pierre Jean Chaffrey où il suis l’enseignement des peintres André Disdier, Pascale Paradis et Norbert Vaginay et participe à des expositions collectives au sein de la Galerie de l'Olympe de Lyon. En 2008, il quitte le Rhône pour la Provence afin de retrouver la luminosité très spécifique du sud de la France.

       


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique