• Chuchoter avec son coeur ou crier avec son ego ?

    Quand deux egos se rencontrent, la discussion à la recherche d’une solution gagnante est souvent difficile, voire impossible. S’ensuit un dialogue de sourds, où chacun veut avoir raison, où chacun tente de prouver à l’autre qu’il a tort, où l’on se justifie constamment, allant même parfois jusqu’à faire preuve de mauvaise foi pour pouvoir prendre l’autre en défaut.

    Plus la distance se crée entre les deux personnes, plus le ton monte pour pouvoir se faire entendre. Et paradoxalement, plus le ton monte, moins l’autre nous entend. Il devient difficile alors de communiquer sans blesser.

    Deux egos qui s’opposent, c’est comme deux coqs qui s’affrontent dans une basse-cour, chacun gonflant ses plumes et donnant des coups de becs pour tenter d’impressionner ou d’intimider l’autre. L’issue de ce genre de discussions, c’est que chacun y perd des plumes, qu’il y a toujours au moins un perdant et que le gain est illusoire pour celui qui se croit gagnant. En effet, combien de relations perdons-nous parce que la discussion est restée au niveau de l’ego et n’est jamais allée au niveau du cœur? Certes, peut-être croyons-nous avoir eu raison, avoir remporté la bataille mais il est possible aussi que nous ayons perdu la guerre.

    Il n’y a pas de gain à tenir ce genre de dialogue : parfois, le silence est même ce qu’il y a de mieux à s’offrir, le temps que les cœurs s’ouvrent et aient envie de se rapprocher.

    Quand deux cœurs se rencontrent, c’est un tout autre langage que nous parlons. C’est exactement comme apprendre une nouvelle langue : on cherche les bons mots, on fait attention de ne pas se tromper, on soupèse chaque parole pour être sûr qu’elle reflète bien ce que nous voulons dire, on s’excuse si on ne s’est pas exprimé correctement.

    Le langage du cœur est le seul possible quand vient le temps d’avoir une discussion avec les personnes que l’on aime ou auxquelles on tient, quand nous cherchons à débloquer une situation difficile, quand nous voulons guérir un conflit.

    C’est en se recentrant constamment au niveau du cœur, dans l’amour, qu’une discussion peut être porteuse de bienfaits pour ceux qui la tiennent. Plus deux cœurs se rapprochent et moins il leur est nécessaire de parler fort pour se faire entendre. Les mots d’amour ne sont-ils pas justement chuchotés?

    Entre chuchoter avec son cœur ou crier avec son ego, le choix est simple. Le premier nous rapproche du bonheur alors que le second nous en éloigne.

     


    28 commentaires
  •  

    SANTÉ !

    SANTÉ à vous tous !
    En ce début de la Nouvelle Année 2015 !

    Mireille XX


    16 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires